Apprendre de ses erreurs

Apprendre de ses erreurs

Apprendre de ses erreurs est une expérience importante dans la vie de l’enfant, pouvoir ne pas réussir tout de suite quelque-chose. Il est important qu’il soit confronté à ces moments d’essais-erreurs, ces moments où il n’y arrive pas, où il va se mettre en tension, s’énerver… L’adulte a alors un rôle d’accompagnement important à jouer. Plutôt que de lui dire « donne, je vais te le faire », lui demander « qu’est-ce que tu n’arrives pas à faire ? » L’enfant peut ainsi comprendre sa difficulté, la dépasser et découvrir ce qu’il est capable de faire. Tranquillement, à son rythme, il va tâtonner, recommencer, réessayer… Lui donner la possibilité de ce temps d’expérimentation ludique va lui permettre de supporter plus tard à l’école de ne pas y arriver tout de suite. Il expérimente alors l’importance de l’effort, du travail, de sa responsabilité aussi dans son travail. Et il acquiert confiance en lui et en ses capacités.

Échouer est un moment crucial dans la vie de l’enfant qui appartient à sa réussite !

Il est fondamental de ne pas le priver de ce passage. Et surtout de ne pas l’attaquer sur sa valeur, en particulier sur sa valeur narcissique, en disant « encore une fois, tu as une mauvaise note, tu fais rien, tu ne m’as pas fait plaisir…. ». L’enfant n’a pas de bonnes notes pour faire plaisir à ses parents, il a des bonnes notes parce qu’il a envie de grandir, parce qu’il a envie de comprendre, parce qu’il est curieux, parce qu’il veut passer par le savoir, parce qu’il a envie de partager…

L’important est de lui donner envie de dépasser la difficulté, l’échec passager.

 

Post a Comment