La puissance du jeu libre pour apprendre

La puissance du jeu libre pour apprendre

Les humains sont animés par 3 mécanismes naturels qui les poussent à apprendre:

  1. La curiosité
  2. Le jeu
  3. La sociabilité

Quelle est la solution la plus efficace pour construire dans les cerveaux un mécanisme qui les pousse à vouloir s’entraîner pour perfectionner ses compétences et en être récompensé par des émotions positives?

C’est le jeu libre! C’est le jeu auto-dirigé et auto-choisi!

Les caractéristiques de ce jeu:

  • les moyens ont plus de valeur que les résultats
  • les règles sont dictées par les besoins cognitifs, émotionnels, affectifs et sociaux des joueurs
  • le jeu est imaginatif, dégagé des contraintes physiques et/ou sociales
  • le jeu implique un état d’esprit actif et alerte mais pas stressé, pas pressé

Les enfants et les adultes ont besoin du jeu libre pour continuer à apprendre… Expériences après expériences, ils créent pour leur plaisir, par amusement et par envie. L’état d’esprit positif que cela engendre améliore la créativité et le raisonnement perspicace. Générateur d’émotions positives, il a un effet de levier sur la créativité et la résolution de problème.

Trois freins à la puissance du jeu libre:

  • la pression de ne pas faire d’erreur empêche de nouveaux apprentissages: les évaluations facilitent les performances de ceux qui savent déjà mais inhibent celles de ceux qui sont en train d’apprendre
  • la pression d’être créatif éteint la créativité: le système récompense/évaluation détériore les conditions mentales adaptées pour s’épanouir
  • la pression du temps: les rythmes de chacun sont différents et certains ont besoin de plus de temps pour apprendre

Peter Gray, psychologue américain spécialisé dans l’étude du jeu chez les êtres humains nous explique tout cela dans son livre: « Libre pour apprendre ».

 

Post a Comment