Résister à la tentation de les faire grandir trop vite!

Résister à la tentation de les faire grandir trop vite!

Tout est toujours une question de dosage…. Stimuler son enfant, oui! Le sur-stimuler, non!

La peur de l’avenir dans laquelle nous baignons pousse souvent les parents à mettre trop de pression sur leurs enfants pour qu’ils grandissent plus vite, pour qu’ils apprennent le plus tôt possible. Tout cela dans l’optique de mettre toutes les chances de leur côté. Par peur qu’ils ne soient pas suffisamment éveillés, performants, au niveau des autres… Ainsi, les parents se sentent le devoir d’imposer des jeux structurés et dirigés ou des jeux et jouets éducatifs qui engagent un apprentissage ou des compétences visées. Ils interviennent et interfèrent dans les jeux de leurs enfants dans le but qu’ils soient productifs, qu’ils leur apportent des savoirs. Ils les inscrivent à différentes activités extra-scolaires, ce dès la maternelle afin que leurs enfants ne perdent pas leur temps.

Or, les enfants étouffent sous ces injonctions et ces contraintes. Ils sont fatigués, sous pression permanente. Ils ont grand besoin de liberté, j’entends par cela d’espaces de jeux libres, d’intimité avec eux-mêmes sous un regard attentif mais plus distancié de l’adulte, beaucoup moins interventionniste.

Posez-vous ces questions:

  • Est-ce que j’achète ce jeu pour enseigner quelque-chose à mon enfant? Est-ce que je l’achète parce que la pub me l’a bien vendu? Ou, suis-je motivé (e) parce qu’il va intéresser mon enfant et lui poser des défis à sa portée, portant sur ses centres d’intérêt?
  • Qu’est-ce qui fait que je sois tenté (e) d’inscrire mon enfant à telle ou telle activité? Est-ce que je l’inscris pour qu’il ne soit pas en retard par rapport aux autres ou bien pour qu’il prenne de l’avance par rapport aux autres? Ou alors, est-ce un centre d’intérêt familial, une motivation, une demande de mon enfant?
  • Est-ce que j’essaie de rendre presque en permanence tous les moments de la vie de mon enfant profitables?
  • Est-ce que mon enfant serait plus heureux de pouvoir se consacrer à des jeux libres? Est-ce que nous ne serions pas plus heureux si nous disposions, en famille, de plus de temps libre chacun?

Cela demande du courage de résister aux injonctions qui viennent de tous bords de toujours en faire plus pour eux, toujours mieux, toujours plus tôt! Laissons-leur le temps de vivre pleinement le temps précieux de leur enfance…

  

Post a Comment